Raffinement à la japonaise

Publié le 4 septembre 2017 16:28

Avec ses îles parsemées de sakuras en fleurs, ses monts aux sommets enneigés et ses villes cosmopolites, le Japon soulève une incontestable fascination un peu partout sur la planète. Pour ses paysages à couper le souffle, tout comme pour sa civilisation très différente de celles des autres pays asiatiques, le pays du Soleil-Levant promet un contact des plus dépaysants avec son peuple distingué. Un nouveau circuit signé IV qui saura vous charmer !

Une culture délicate

Largement influencé par la Chine et la Corée, le Japon a vécu quelques périodes d’isolement qui lui ont permis de se forger une culture très différente de celle des autres pays asiatiques. Si les sociétés orientales sont souvent considérées comme un peu chaotiques, le Japon s’est construit, au fil du temps, une identité propre, prônant un mode de vie équilibré basé sur la spiritualité, la simplicité et l’harmonie, un riche héritage apporté par l’importance de la religion bouddhiste. Aujourd’hui, le pays du Soleil-Levant est un état très moderne, leader de plusieurs économies, et qui, pourtant bien fier de ses racines, garde une proximité plus qu’étonnante avec ses traditions ancestrales.

Certaines figures du Japon ont transcendé le temps. Les geishas, entre autres, représentent un emblème fort du raffinement japonais. Le travail de ces femmes de compagnie de haut rang consiste à accompagner et à divertir les hommes aisés de la société. Vêtues de somptueux kimonos, bien maquillées et coiffées, elles possèdent de nombreuses connaissances qui permettent de faire perdurer les plus vieilles coutumes nippones. De leur côté, les samouraïs, anciens guerriers de l’époque féodale, incarnent l’humilité et le sens de l’honneur qui caractérisent leur peuple. Bien que ceux-ci appartiennent désormais au passé, il n’en reste pas moins que leurs impressionnantes armures et leurs armes sophistiquées fascinent encore aujourd’hui.

Les arts visuels

Traditionnellement, l’art occupe une place prépondérante dans la culture japonaise. On n’a qu’à penser aux nombreuses sculptures, aux temples bouddhistes et aux estampes qui marquent les décors du pays pour comprendre toute l’importance des arts visuels dans cette société réputée pour sa distinction. Aujourd’hui encore, les jeunes Japonais accordent beaucoup de respect aux arts traditionnels, permettant de les perpétuer.  

Au Japon, la peinture est le moyen d’expression artistique favori. Largement inspiré de la Chine, l’esthétisme des toiles nippones prend sa source avec l’arrivée du bouddhisme, qui aura une grande influence sur l’évolution des techniques d’illustration, et ce, jusque dans les manuscrits. Les Japonais ont d’ailleurs préféré le pinceau au stylo pour l’écriture, et ce, jusqu’à l’époque moderne, expliquant la finesse de leur calligraphie. Appelée shodo, elle constitue même l’un des plus importants Beaux-Arts du pays. Dans cette technique chargée de tradition, rien n’est laissé au hasard : chaque ligne et chaque point ont une signification bien déterminée, alors que le pinceau de bambou, l’encre et le papier de riz sont sélectionnés avec soin, faisant de tout hiéroglyphe une véritable œuvre d’art.

Les Japonais entretiennent des rapports très harmonieux avec la nature, expliquant sa présence au sein de représentations artistiques de toutes sortes. Citons l’ikebana, artisanat basé sur l’arrangement floral, et la culture du bonzaï, dont l’entretien délicat constitue un art à part entière. On pense aussi inévitablement aux jardins japonais, aménagements qui visent à reproduire la beauté pure et délicate des paysages naturels. Ces véritables paradis miniatures sont des endroits où l’on va pour méditer et apprécier la beauté de la végétation dans la plus grande sérénité.  

Les arts de la scène

La musique classique japonaise est, encore aujourd’hui, très présente sur la scène culturelle du pays. Elle est marquée par les notes du shamisen, un instrument traditionnel à trois cordes d’origine chinoise que l’on utilise pour accompagner les récits et les chants populaires. Il est aussi un élément central dans les représentations théâtrales nipponnes, notamment le kabuki, qui allie chant, danse et théâtre. On retrouve également le , drame lyrique dansé, dans lequel les comédiens sont masqués et vêtus de costumes folkloriques. Héritier des formes les plus anciennes de théâtre japonais, le nô est généralement joué en plein air dans une petite pagode de bois.

Les arts de la table

Le raffinement japonais se transpose jusque sur la table, dans une cuisine fine dans ses moindres détails. L’emblématique sushi est sans doute le meilleur exemple du savoir-faire culinaire japonais : préparé avec soin et présenté de manière impeccable, ces bouchées de riz et de poisson incarnent toute la fraîcheur et l’attention qui sont à l’honneur dans la gastronomie nipponne. On les sert souvent accompagnés de sashimi, de délicats morceaux de poisson cru, découpés selon une méthode minutieuse afin d’optimiser la texture en bouche et présentés de manière soignée.

Au Japon, on consomme le thé matin, midi et soir. Il existe tout un rituel autour de la cérémonie du thé, appelée chanoyu, au cours de laquelle la boisson est préparée de manière codifiée par un maître du thé. Celui-ci utilisera un large éventail d’ustensiles pour la préparation de son infusion, suivant scrupuleusement la méthode traditionnelle. Le tout se déroule dans une ambiance qui se doit être très détendue, très zen, dans une salle de thé décorée d’arrangements floraux et de peintures où l’on fait aussi brûler de l’encens. Ce cérémonial est considéré comme un art par les Japonais et est enseigné encore de nos jours dans des écoles spécialisées. Vous aurez la chance d’y assister sur notre nouveau circuit au Japon en page 68.

Le saké est, quant à lui, la boisson alcoolisée japonaise par excellence. Produit à base de riz fermenté,  il se décline en plus d’une centaine de variétés, qui varient selon le taux d’alcool, la qualité et la température de service, certains se buvant chaud et d’autres, bien froid.

 

Entre modernité et tradition   

La fierté des Japonais pour leur patrimoine et leur culture uniques explique sans doute le fort attachement qu’ils ont envers les nombreuses traditions ancrées dans leur quotidien depuis plusieurs siècles. Récemment, le Japon a subi une importante modernisation accompagnée d’une croissance technologique parmi les plus rapides au monde d’où a émergé la culture populaire qui fait fureur chez les générations plus jeunes. Jeux vidéo, bandes dessinées de style mangas et télé-réalités invraisemblables sont désormais les nouveaux symboles de la population japonaise urbanisée. Pourtant, au travers de ce mode de vie tokyoïte aux allures futuristes, les traditions ancestrales sont toujours aussi présentes, créant une société hybride dans laquelle le passé s’accorde à merveille au présent.

Cet équilibre entre antiquité et modernité se retrouve même à plus petite échelle, au sein même des familles japonaises. En effet, il n’est pas rare de retrouver plusieurs générations vivant sous le même toit, facilitant le partage et le respect des traditions. Il s’accompagne d’une grande estime des plus jeunes envers leurs aînés, qui forment d’ailleurs la plus grande partie de la population. Il en résulte un peuple fort chaleureux et tolérant, qui est aussi très accueillant envers les étrangers.

Venez à la rencontre de ce peuple envoûtant avec notre tout nouveau circuit Trésors du Japon à un prix compétitif ou bien à bord de notre croisière Splendeurs du Japon.

Le Japon vous attend !